Clinique vétérinaire
VETOTIM 


Dr Isabelle TIMMERMAN
Dr Charlène ACEITUNO
188 avenue Emile Cossonneau
93160 NOISY LE GRAND
Tél : 01 45 92 33 33


Horaires d'ouverture :
Du lundi au vendredi de 8h à 19h30
Le samedi de 8h à 17h30
Consultations sur RDV
Accueil>Actualités>Le coup de chaleur

Le coup de chaleur

 Parmi les plus facilement touchés, on compte les chiens obèses ou vieux, les animaux atteints d’affections cardio-vasculaires et ceux de race brachycéphale (Boxer, etc.).

Ils occasionnent de la fièvre (41 à 43 °C), avec pour conséquence des altérations de tous les appareils de l’organisme. On retrouve le chien en état de collapsus, haletant, avec de la bave au bord de la gueule, et dans une telle prostration qu’il lui est impossible de se tenir sur ses pattes.


Ce qu’il ne faut pas faire

Ne pas mettre votre chien ou votre chat dans de l’eau très froide, ne pas utiliser de glace. Evitez de le refroidir trop vite,Si vous refroidissez brutalement votre animal ses vaisseaux périphériques, qui servent à évacuer la chaleur, vont se contracter brutalement  et empêcher cette évacuation. il faut viser une température de 39 à 39.5°C

Ne pas laisser l’animal sans surveillance.

Ne pas chercher à forcer votre chien ou votre chat à boire. Présentez lui l’eau et laissez le faire.

Ce qu’il faut faire

 Sortez votre animal des conditions qui ont déclenché la crise, mettez le au frais.


Appelez votre vétérinaire ou le vétérinaire local car c’est une urgence vitale !


- Si vous êtes amené à initier le refroidissement, faites le progressivement pour éviter le choc thermique. On commence avec de l’eau fraîche puis de plus en plus froide en prenant régulièrement la température.  Le refroidissement peut se faire dans une baignoire avec la douchette et en fermant la bonde pour que les pattes trempent.

Présentez de l’eau fraîche à boire et laisser votre animal se servir.

Quelque soit la gravité des symptômes, présentez toujours votre chien ou votre chat au vétérinaire qui pourra évaluer l’état de l’animal et les risques de séquelles.


PENSEZ-Y

- L’été disposez d’un brumisateur ou tout au moins d’eau fraîche, d’un parasol et        choisissez la proximité d’un coin ombragé où le chien pourra se réfugier.

- Une serviette humide pourra lui être posée sur le dos.


- Dans tous les cas, évitez les sorties par fortes chaleurs. - A noter que le stress peut être aussi un élément qui joue lors de la survenue d’un coup de chaleur.