Accueil>>Chirurgie

Chirurgie

Nous réalisons les actes chirurgicaux avec une éthique d'analgésie, d'hygiène et d'asepsie. Nous possédons le matériel nécessaire à l'anesthésie dans les meilleures conditions.

La plupart des interventions chirurgicales sont réalisables dans notre structure.

Chirurgies de convenance qui concernent principalement les stérilisations.

Chirurgies de nécessité pour le traitement de diverses maladies.

 ANESTHESIE CHARIOT 1759.jpgCHIR SALLE0761.jpgCHIR 040618 1753.jpg

CHIR 040618 1757.jpg CHIR 040618 1756.jpg CHIRURGIE 1 350.jpg

DSC_0062 350.jpg chir1 350.jpg P1030677 350.jpg

P1030768 350.jpg PA035051_2 350.jpg pm10-B WEB.jpg pousse seringue sk-500i-2 WEB.jpg LAPIN Lili BOURDON anesthésie   1586.jpg

POMPE PERFUSION pompe perfusion WEB.jpg CHIR CASEV 180105 SITE 2.jpg CHIR SEV 180105 SITE 1.jpg


COMMENT SE DEROULE UNE CHIRURGIE ?

1. La visite préopératoire

Elle est réalisée avant chaque chirurgie, nous permet de vérifier la santé de votre animal, de vous expliquer les motifs justifiant cette opération, et vous expliquer le déroulement et les suites postopératoires. Nous pouvons alors vous établir un devis précis du coût de l'intervention et de ses soins annexes. Si l’examen clinique est anormal ou que le patient est âgé, nous vous proposons des examens pré-anesthésiques, certains de ces examens pouvant être réalisés le jour même de l’intervention.

2 L'Hospitalisation

Nous hospitalisons le patient le matin généralement entre 8h00 et 8h30. L’infirmière s’assure que l’animal est bien à jeun et que nous détenons l’ensemble des informations concernant notre patient et son propriétaire. Si une prise de sang a été prévue, elle est réalisée à ce moment. Après avoir été pesé, l’animal est installé confortablement dans son box d’hospitalisation. Si l'animal est stressé, il peut être tranquillisé avec une injection afin qu'il se détende avant l'anesthésie.

3. La préparation pré-anesthésique 

L’animal reçoit ses premières injections d’agents pré-anesthésiques que le vétérinaire chirurgien a préparées. Un cathéter est posé dans la veine de la patte avant, la perfusion est mise en place. Après quelques minutes, le patient est amené au bloc opératoire.

4. L'anesthésie

Toute chirurgie nécessite une anesthésie. Afin de diminuer au maximum les risques liés à cette anesthésie, nous respectons un protocole précis:  
- Bilan pré-anesthésique: une prise de sang permet d'analyser le fonctionnement des principaux organes internes, de déceler d'éventuels problèmes et d'adapter le protocole anesthésique en fonction de ceux-ci. 
-Tout animal est pesé de la façon la plus précise possible, afin d'adapter parfaitement les doses d'anesthésiant utilisées. - Pour les animaux présentant des risques particuliers et/ou pour les chirurgies les plus longues, d’autres examens peuvent être prescrits avant la chirurgie. L’animal est donc au bloc, les anesthésiants sont injectés, une sonde trachéale est posée (intubation) et le relai anesthésique est assuré par un gaz anesthésiant (isoflurane).

5. La préparation chirurgicale

Pour diminuer au maximum les risques septiques (risques d'infection), une attention toute particulière est portée à la préparation de nos patients: tonte de la zone de la chirurgie, et nettoyage avec une solution moussante et désinfectante.

Le chirurgien et son assistant éventuel, se préparent : Après lavage des mains et bras, charlotte (ou calot chirurgical), masque, gants et casaque stériles sont enfilés.

6. L'acte chirurgical

La chirurgie peut commencer... Pendant l'acte chirurgical, les paramètres vitaux (respiration, fréquence cardiaque, température...) sont suivis grâce à des appareils spécifiques, Ap-alert, Capnographe.

Lorsque l'intervention est terminée, le patient est ramené dans la salle de préparation puis dans son box d'hospitalisation pour son réveil. La perfusion est maintenue jusqu'à sa sortie. Si cela est nécessaire, une lampe infra rouge est disposée pour faciliter la remontée de la température interne.

7. La gestion de la douleur

Nous attachons un soin particulier à gérer systématiquement la douleur en injectant des antalgiques avant, pendant et après les chirurgies. Ces produits potentialisent l'effet des anesthésiants et permettent d'en diminuer les doses. De plus ils permettent un réveil beaucoup plus doux et une récupération plus rapide. Nous pouvons aussi ainsi diminuer le temps d'hospitalisation et vous rendre votre compagnon plus rapidement.

8. Les suites opératoires

Dans certains cas, l’animal est rendu sans pansement, une collerette est parfois fournie, et une simple antisepsie de la cicatrice est alors nécessaire. 

Dans le cas où  l’animal est rendu avec un pansement, nous vous indiquons le suivi particulier de votre animal. 

Les points sont retirés 10 à 15 jours après la chirurgie. Nous prescrivons systématiquement un traitement pour gérer la douleur liée à l'acte chirurgical.

QUELLES SONT LES INTERVENTIONS LES PLUS FREQUENTES ?

1. Les chirurgies de l’appareil génital

- L’ovariectomie : on enlève les ovaires pour stériliser les chiennes et les chattes.
- L'ovariohystérectomie : on enlève les ovaires et l'utérus si l'utérus présente des anomalies.
- Les mastectomies sont une ablation des mamelles chez les chiennes ou chattes souffrant de tumeurs mammaires. Ces chirurgies sont moins fréquentes car la stérilisation précoce limite considérablement la fréquence des tumeurs mammaires.
- La castration consiste à enlever les testicules pour stériliser les chats ou les chiens

2. Les chirurgies cutanées et sous-cutanées

- Exérèse de kystes, verrues, tumeurs cutanées...
- Sutures cutanées et musculaires sur diverses plaies  

3. Les chirurgies de l’appareil urinaire

CE digestifs 350.jpg - La cystotomie qui consiste en une ouverture de la vessie, en général pour retirer des calculs, 

- et les urétrostomies qui consistent en une ouverture des voies urinaires basses pour dégager des calculs. 

4. Les chirurgies de l’appareil digestif


- La gastrotomie ou les entérotomies pour retirer un corps étranger faisant occlusion dans l’estomac ou l’intestin par exemple. 

- La gastrectomie ou l’entérectomie qui consiste à enlever un morceau d’estomac et d'intestin, généralement à cause d’un phénomène de nécrose ou lors de présence de tumeur.

- Les biopsies digestives en cas de suspicion de maladies intestinales chroniques de type inflammatoires ou tumorales.

5. Les autres chirurgies abdominales courantes

- La splénectomie : retrait de la rate lorsqu’elle a été très abîmée suite à un accident ou lorsqu’elle est porteuse de tumeurs. 
- Les herniorraphies consistant en  la réduction chirurgicale des hernies (ombilicale, inguinale, périnéale).

6. Les chirurgies articulaires et osseuses

- Les ruptures de ligament croisé antérieur du genou,
- Les réductions de luxation,
- Les fractures....

0001 2 350.jpg 0001 263.jpg

Pour les chirurgies nécessitant un matériel très spécifique ou une compétence particulière, nous faisons intervenir directement à la clinique, un vétérinaire chirurgien exclusif : le Dr Hubert PREAUT.